shapr

Dans un monde où l’on cherche à gagner du temps, faire de nouvelles rencontres et créer des liens via les réseaux sociaux, les applications de dating apparaissent comme une solution idéale. Si à l’origine, internet servait à connecter les gens dans leur vie personnelle, aujourd’hui le web est un lieu où l’on peut faire évoluer sa vie professionnelle. Shapr, une application de networking propose un nouveau concept en proposant de faire des rencontres professionnelles de la même façon qu’un site de dating. Cette application française a été lancée en 2016 par Ludovic Huraux, le fondateur d’Attractive World.

Est-ce un bon moyen de trouver la perle rare ? Les recruteurs ont-ils intérêt à utiliser cette méthode originale pour détecter les talents ? C’est la question que l’équipe de Kioskemploi s’est posé.

Shapr : comment ça marche ?

shapr

Shapr est une application mobile de networking. Le but : travailler son réseau professionnel pour développer un projet d’entreprise ou trouver un nouveau poste. Son fonctionnement est simple. Il repose sur le même système de matching que Tinder !

Tous les jours l’algorithme propose une sélection d’une quinzaine de personnes suggérée en fonction de divers éléments : votre localisation, votre expérience et vos centres intérêts que vous renseignez à la création de votre profil. Si Le contact vous intéresse, il suffit de le « swiper » à droite. Cette action est anonyme. S’il y a match, vous pouvez alors prendre contact pour échanger et vous rencontrer.

Grâce à l’algorithme intelligent de Shapr, les suggestions deviendront chaque jour plus pertinentes.

Notre avis sur Shapr

Il est toujours intéressant d’intégrer les nouvelles technologies et applications à sa stratégie de recrutement. Shapr existe depuis seulement quelques années, il est donc trop tôt pour savoir si les recruteurs et les candidats vont adopter cette forme de networking basée sur le matching et le dating online. L’idée reste intéressante et cette application a un  potentiel de développement important.

En effet, cette application a le mérite de sortir des sentiers battus. Cela permet d’adopter un mode de recrutement moins formel et de travailler son réseau sur le long terme.  L’application permet par exemple de proposer une rencontre autour d’un verre ou d’un café. Les utilisateurs peuvent également choisir comment ils souhaitent être contactés.

dating

Shapr peut être un bon moyen de prendre contact avec des profils pénuriques comme les spécialistes du digital où les développeurs qui sont friands de ce genre d’applications. Selon nous, il s’agit d’un réservoir de talents potentiels et d’un excellent outil de sourcing.

Néanmoins elle a ses limites dans le sens où les profils seront beaucoup plus nombreux sur des grandes villes comme Paris ou Lyon. De plus, comme nous l’avons dit, cette application est surtout utilisée par certains profils axés communication, digital et IT. Elle ne fonctionnera donc pas pour tous les corps de métiers. Elle est par ailleurs naturellement plus utilisée  par la jeune génération que par des profils plus séniors.

Pour vous faire votre propre idée, n’hésitez pas à tester l’application qui est disponible gratuitement ! Vous serez surpris par le nombre de connections et de profils que vous pouvez rencontrer via Shapr.

Pour conclure

En 2017, Shapr a été à l’origine de 4 millions de « matchs ». L’application a permis à toutes ces personnes de se rencontrer et échanger, lancer des start-up, trouver des jobs, changer de carrière…. L’entreprise semble avoir de belles années à venir devant elle et pourrait participer à faire évoluer toujours plus les modes de recrutement et de networking.

 Et vous est ce que vous utiliseriez Shapr pour recruter ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *