news rentrée RH

A l’occasion de la rentrée, Kioskemploi vous propose une revue de presse des toutes dernières actualités RH.

Regionsjobs devient Hellowork

logo-hellowork

Regionsjobs est un des plus gros acteurs du recrutement on-line et de la formation en France. Depuis 18 ans, son rôle est de connecter les recruteurs avec les candidats, en utilisant les meilleures technologies digitales. Ces dernières années, le groupe a connu une forte croissance avec le rachat de nombreuses entreprises : Cadreo, Parisjobs, Jobtrotters et plus récemment Jobijoba.

Pour symboliser ce nouveau cycle de développement, le groupe se renomme donc HelloWork. Ce nom compréhensible en France et à l’international, exprime la finalité des services apportés par l’entreprise, à savoir trouver un emploi ou une formation.  Aujourd’hui, le groupe souhaite accélérer son développement en France et en Europe. Pour accompagner cette croissance, HelloWork s’est doté d’une capacité d’investissement de 30 millions d’euros. HelloWork a la conviction que le groupe doit continuer à investir toujours plus dans les technologies digitales (web, mobile, big data, sémantique…) afin d’anticiper les nouveaux usages.

Pour plus d’informations : www.hellowork.com/regionsjob-devient-hellowork

Meteojob et Visiotalent lancent CleverConect

clever-conect

Le jobboard spécialisé dans le matching Meteojob et Visiotalent, expert du recrutement vidéo, lancent leur propre marque : CleverConnect avec la création d’un nouvel outil de matching, HRMatch. Le principe : HRMatch permet de trouver un vivier de profils correspondant à un besoin. Grâce à l’analyse sémantique de toutes les données relatives à une offre d’emploi, l’outil permet de détecter les 20 meilleurs candidats parmi les 4,5 millions de talents répertoriés par Meteojob.

Pour plus d’informations : Météojob va plus loin dans le matching

Les arrêts maladie payés par les entreprises ?

Vous en avez certainement entendu parler, le gouvernement souhaite réformer le système d’arrêts maladie. L’un des projets consisterait à faire prendre en charge l’indemnisation des arrêts maladie de courte durée (moins de 8 jours) aux entreprises, et plus à la Sécurité sociale. Cette mesure serait un moyen de sensibiliser les entreprises sur le bien être au travail. En effet, les arrêts de courte durée seraient principalement dus à la qualité des conditions de travail. Avec cette mesure, les entreprises se sentiraient alors d’avantage concernées par l’importance d’instaurer des conditions de travail de qualité.

Pour plus d’informations : Pourquoi le gouvernement veut bientôt faire payer les arrêts maladies aux entreprises ? 

La nouvelle loi « avenir professionnel » votée cet été

assemblee-nationale

Après deux mois de débats et plus de 2 500 amendements examinés, le projet de loi sur « la liberté de choisir son avenir professionnel » a été adoptée le 1er août. Parmi les mesures principales, la nouvelle loi  prévoit des nouvelles règles sur le contrat d’apprentissage qui sera désormais possible jusqu’à 30 ans et l’extension de l’allocation chômage aux démissionnaires, sous certaines conditions.

Pour plus d’informations : le parlement adopte finalement le projet de loi avenir professionnel

Summary
Review Date
Reviewed Item
Article
Author Rating
51star1star1star1star1star

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *